Balade au Mont Takao

Amis du soir bonsoir,

Comme promis, cette semaine on abandonne les parcs et on s’attaque de nouveau à une montagne.
Après le Tenranzan début janvier, c’est au tour du Takaosan (高尾山), l’une des montagnes les plus connues des Tokyoïtes.

J’y suis allé samedi dernier avec un ami pour faire des photos, et cet article de blog a eu de la chance, car le lendemain il pleuvait et la température était de 6~7°.

[mapsmarker marker= »8″]

Le Mont Takao se situe à peu près à une heure à l’ouest de Shinjuku. Il est facilement accessible en train et la station d’arrivée (takaosanguchi) se situe directement en bas de la montagne, ce qui est sacrement pratique pour les faignants ou les personnes pressés.

Cette montagne n’étant pas très haute, elle est praticable toute l’année, mais les deux périodes conseillées sont le printemps et le mois de décembre. Suivant votre niveau, vous avez à votre disposition plusieurs parcours plus ou moins faciles, plus ou moins long, voir même des télésièges pour éviter les difficultés …

takao_course

Dans le doute, nous avons choisi de monter par le chemin n°1 (en rouge) et de redescendre par le chemin n°6 (en violet), l’ensemble fait ~7,2km.

Malheureusement pour les photos, ce jour-là il y avait un voile de brume qui ne s’est pas levé de l’après-midi. Normalement, on est censé pouvoir observer les grandes montagnes de la région, dont le mont Fuji. Mais on a du faire sans, même sans ça il reste la marche et la nourriture.

Coté nourriture, libre à vous d’amener votre bento, il y a des tables et tout ce qui faut sur place(sauf des poubelles). Mais surtout il y a de nombreuses boutiques, donc vous pouvez parfaitement venir les mains dans les poches, ça coûtera juste un peu plus cher.

Côté marche, le Takaosan m’a agréablement surpris. Ne prenant en compte que la hauteur maximum de 599m, je me disais que ça serait du gâteau. Mais surprise, les 1,5km du début sont vraiment traîtres et parfaits pour se cisailler les jambes. Une pente assez raide, bitumée comme vous pouvez le voir sur la première photo ci-dessous. Si vous ne souhaitez pas marcher, ce passage est évitable via un télésiège et une fois cette difficulté passée, le reste est relativement simple et peut se faire en famille. Attention pour les chemins de gauches sur le plan (chemin n°6 et inariyama) prévoyez des chaussures de montagnes, ce sont des chemins de terre possiblement boueux.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. ++

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.